Arts d'Australie - Stephane Jacob, art aborigene
instagram blog pinterest tumblr google+ youtube facebook twitter Indigenous Art Code Comité des Galeries d'Art CNES
Retour

OEUVRES D'ART AUSTRALIEN ABORIGENE OU OCCIDENTAL

Dennis NONA_Sarup Au Zig_Art aborigene australien
N° : DN98

Artiste : Dennis NONA

Titre : Sarup Au Zig

Art : Aborigène

Communauté : Ile de Badu

Dimensions : L : 139 x H : 96 cm

Date de création : 2006

Technique : eau-forte
Fourchette de prix : 1500 < 3000 euros


|
Cliquez ici pour connaitre le prix de cette oeuvre Ajouter cette oeuvre à ma selection
ed./45

Selon l'artiste aborigène Dennis Nona Sarup signifie « égaré en mer » en Kala Lagaw Ya, la langue du Détroit de Torres occidental.

Cette estampe est la première de grande taille qu’ait réalisée Dennis Nona, elle donne un aperçu de la vie traditionnelle des insulaires à l’époque révolue des chasseurs de tête.

Le canoë retourné indique qu’un incident est arrivé à un marin qui a dû prendre refuge sur une île dont les habitants risquent d’être malveillants à son égard. Les traces de pas que la personne esseulée a laissées sur le sable révèlent sa présence ainsi que sa mort probable.

Les femmes de l’île possédaient le don rare de pouvoir identifier chaque habitant par ses empreintes. Si elles repéraient les empreintes d’un inconnu, elles en avertissaient leur mari pour qu’il aille retrouver l’intrus et prendre sa tête, qui représentait à l’époque une monnaie d’échange de valeur. En effet, un commerce de crânes était en vigueur à l’époque avec le peuple voisin de Nouvelle-Guinée, et une tête pouvait ainsi être échangée contre une coque de bateau de taille substantielle.

Une femme qui repérait l’empreinte de pas d’un inconnu s’exclamait « Ngalbain Kuik », se qui signifie « tête » et « devise de valeur ». Elle gardait pour elle sa trouvaille et allait en informer rapidement son mari. Celui-ci prenait alors son couteau coupe-tête (Upi) fait à partir d’un bambou très coupant, une massue de guerre (Gaba Gab) ainsi q’un arc et des flèches (Taiyak). Il partait à la tombée de la nuit à la recherche de l’intrus qui avait toute les chances de se trouver sur un promontoire, à l’affût de ses éventuels sauveteurs.

Pendant ce temps, certains rituels étaient suivis par la femme qui consistaient à ne pas mettre de l’ordre dans son habitation et à s’assurer que ses enfants restent silencieux.

Il n’était pas rare que des marins disparaissent. Différentes raisons pouvaient expliquer leur disparition, notamment l’histoire décrite ici, mais également les noyades ou les attaques de requin. Si au bout d’un certain temps un homme ne revenait pas chez lui, il devenait « égaré en mer » et était pleuré lors d’une cérémonie sur son île natale.

Le respecté historien James Eseli a informé Dennis Nona que jusqu’au début des années dix-neuf cent, le gouvernement s’attachait les services des femmes de l’île de Jeudi pour identifier les gens à partir de leurs empreintes de pas.

La forme, les tons utilisés et l’imagerie générale de cette œuvre s’inspirent des gravures rupestres traditionnelles qui sont encore visibles dans les grottes de l’île de Badu d’où vient Dennis Nona.



Stéphane Jacob dirige la galerie Arts d’Australie • Stéphane Jacob. Expert en Art Aborigène (C.N.E.S.), co-auteur du catalogue des peintures aborigènes des collections du musée des Confluences de Lyon et de l'ouvrage "La peinture aborigène" aux nouvelles Editions Scala. Il est signataire de la charte d’éthique australienne Indigenous Art Code, il s’attache depuis 1996 à faire connaître l’art et les artistes australiens aborigènes contemporains d’Australie.
Obtenir Adobe Flash Player

Cette page requiert Flash Player version 8.0.24 ou ultérieure.

    Quelques références :
Musée du Quai Branly, Musée des Confluences à Lyon, Musée d'Art Contemporain les Abattoirs à Toulouse,
Musée de la Musique, Museum d'histoire naturelle de Lille, Musée d'Art et d'Histoire de Rochefort, Musée des Arts d’Afrique et d’Asie de Vichy, Fondation Burkhardt-Felder - Musée La Grange à Môtiers en Suisse, Fondation Electricité de France, Fondation Colas, Banque Dexia ...

Nous sommes membres de la Chambre Nationale des Experts Spécialisés en Objets d'Art et de Collection (C.N.E.S.)
Nous sommes membres du Comité Professionnel des Galeries d'Art
Nous sommes signataires de la charte d’éthique australienne Indigenous Art Code
Nous sommes membres de l'Association des Galeries Parisiennes